Projet de déclaration des droits des générations futures

Article 1. Les générations futures ont droit à une Terre indemne et non contaminée, et à la jouissance de celle-ci considérée comme le support de l'histoire de l'humain, de la culture et des liens sociaux qui font de chaque génération et de chaque individu des membres de l'humanité.

Article 2. Chaque génération dépend des biens et du patrimoine fonciers. Elle a le devoir, en tant que curateur des générations futures, d'empêcher toute atteinte irréparable et irréversible à la vie sur Terre et à la dignité et la liberté de l'homme.

Article 3. Il est par conséquent du devoir suprême de chaque génération, afin de préserver les droits des générations futures, d'assurer la surveillance sans faille des évolutions et des transformations

de la technologie qui seraient de nature, à nuire à la vie sur Terre, à l'équilibre naturel, ou au développement harmonieux du genre humain.

Article 4. Tous les moyens nécessaires, y compris l'enseignement, la recherche et la législation, devront être mis en oeuvre afin de garantir ces droits et d'assurer qu'ils ne seront pas sacrifiés à la facilité, au profit ou l'opportunité du moment.

Article 5. Les gouvernements, les organisations non gouvernementales et les individus sont instamment appelés à mettre dès maintenant ces principes en application, comme s'ils se trouvaient déjà face aux générations de l'avenir, devant lesquelles ils sont tenus pleinement responsables.

Fondation Cousteau

Site web neutre en carbone